Casino-sans-inscription.com Jouez sans s'inscrire à un casino en ligne

Les machines à sous en Allemagne pourraient être limitées à 1 € de mise max

Par Kevin Poussin, le 06/02/2020

L’Europe se prépare à accueillir un nouveau marché des jeux en ligne. L’Allemagne travaille en effet sur le texte de loi qui légalisera les casinos en ligne. D’après iGamingBusiness.com, deux types de licences sont prévus. La première permettra aux opérateurs d’exploiter uniquement des machines à sous. Elle sera accompagnée d’une série de limitations relativement strictes comme une mise maximale à 1 euro. La deuxième quant à elle offrira la possibilité de proposer les autres jeux de casino en ligne comme les jeux de table.

Distinction entre machine à sous et jeux de casino

Le texte de loi qui prévoit la légalisation des casinos en ligne se trouve au cœur de toutes les discussions en Allemagne. Il serait totalement différent de ceux qui sont entrés en vigueur dans les autres pays européens. Il définit en effet une distinction entre les machines à sous et les jeux de casinos en ligne. Deux types de licences devraient donc être créés lors de l’ouverture du marché. La première sera destinée aux machines à sous virtuelles. Les opérateurs qui obtiendront ce sésame devront se soumettre à une multitude de restrictions. Ils seront notamment obligés de limiter la mise maximale sur chaque appareil à 1 euro. Chaque tour devra également durer 5 minutes au minimum. Une clause concernant les jackpots pourrait également interdire ce type de cagnotte. Les casinotiers qui souhaiteront en proposer seront obligés d’obtenir une autorisation exceptionnelle. Enfin, la première licence ne permettra pas d’exploiter d’autres jeux en dehors des machines à sous.

Les autres jeux

La deuxième sorte de licence quant à elle sera utilisée pour exploiter les jeux de casino classiques comme la roulette et les jeux de cartes. À noter que le texte de loi permet également aux 16 Landers allemands de mettre en place leurs propres mesures concernant les casinos en ligne. Concrètement, chaque Landers aura la possibilité d’étendre leur monopole ou d’offrir autant de licences privées qu’il le souhaite. Dans le second cas, ils ne pourront pas dépasser le nombre d’opérateurs en activités sur le secteur physique. Enfin, il est intéressant de noter que les restrictions imposées aux casinotiers pourraient sérieusement handicaper le marché légal. Les observateurs craignent donc un développement important de l’offre illégale. Certains quant à eux pensent que ces mesures visent uniquement à renforcer le monopole de l’État sur les jeux de loterie.

Les machines à sous en Allemagne pourraient être limitées à 1 € de mise max image

Derniers articles

Sites à voir !

Publicité